Chronologie

Version imprimableVersion imprimable

Saint-Martin de Chamoux


QUELQUES REPERES CHRONOLOGIQUES (certains :  à vérifier)

1095              Fondation du Prieuré de Chamoux par les moines de Cluny
1191             Le pape Célestin III dédie l'église de Chamoux à St Martin
XIIIe  siècle   Construction de l'église (Prieurale et Paroissiale) et du clocher (?)
1428-1429    Catastrophe, éboulement, inondation :
                   le cloître est détruit et l'église endommagée
1430-1689     C'est la période noire du délabrement du Prieuré
1515             Fondation de la collégiale ste Anne dans l'enceinte du château
1542             Le Prieuré est tombé en ruines
1545             Début du concile de Trente
1689            Visite pastorale : l'église, dégradée, nécessite des travaux
1699            Reconstruction de la nef de l'église
1717            Nouvelle visite pastorale
1719            Travaux pour le chœur ("retourné", il est passé au nord-ouest) et pour la sacristie
XVIIIe s         Réparations (et surélévation) du clocher avant 1726
1726             Construction d'un presbytère sur un bâtiment existant près de l'église
                    (le précédent est "en masure")
1740             Le Prieuré est "acensé" à un laïque
Révolution    L'Institution du Prieuré disparaît. Le clocher ne semble pas avoir été "décoiffé".
1827             110 ans et une Révolution plus tard, nouvelle visite pastorale : dans l'église,
                    "les pilastres avec leurs chapiteaux d'ordre corinthien, la grande corniche
                    tout autour de l'Église, font un beau coup d'œil" ; la chaire enrichie de
                    sculptures dorées
est un des beaux ornements du lieu ; le maître-autel est
                    orné de 2 colonnes et 2 pilastres en stuc coloré supportant une cimaise 
                   
inscription :"Soli Deo honnor et gloria" ; le tableau est bien conservé ; mais
                    la voûte en maçonnerie est endommagée.
1832             Les Gilardi construisent un rétable pour l'autel du Rosaire.
1838             Il faut "reblanchir tout l'intérieur, avec quelques décorations en couleurs" et
                    agrandir le presbytère devenu trop petit (présence d'un vicaire)
1844            Un rétable est annoncé pour la chapelle latérale "de St Fr. de Sales".
                    L'église "a un pressant besoin d'être reblanchie et décorée"
1847             Les frères Avondo, amis des Gilardi, valsésians aussi, réalisent les fresques.
1850             Visite pastorale : le rétable annoncé est en place ; la voûte est peinte ; "les
                    décorations produisent un bel effet"; "une des plus belles église du diocèse")
1854-55        Construction d'un nouveau Maître-autel par les Gilardi.
1864             La Commune et la Fabrique font placer des vitraux ou grisailles
1877             Après devis… et emprunt, importants travaux de réparation :
                    la toiture, les planchers, l'escalier de la porte d’entrée (achevés) ;
                    reste à faire : voûte de la sacristie,  blanchissage et raccordement des murs
1883             Création du nouveau cimetière (remplacera le cimetière autour de l'église)
1905             Loi de Séparation de l'Église et de l'État
1930-1932     Démolition de la voûte (dite "romane"!) dans la nef, nouvelle toiture
1950             Le curé vient de faire poser une boiserie dans le chœur: mise à jour des deux
                    grandes  Fresques alors recouvertes "d'un mauvais badigeon".
1972             Réfection de la façade, dégagement des 2 statues subsistantes
1988             Pose du plafond de bois actuel
1990-1994     Découverte des Fresques du Transept (4 médaillons)
1991              Achat des bancs
(souscription)
 

ŒUVRES D'ART
Dans le Chœur
                   L'autel et son retable:
                       La Trinité
                       La porte du Tabernacle (le bon berger)
                       Le bas-relief de l'Autel (les disciples d'Emmaüs)
                       Le tableau de St Martin
                       (patron de l'église; né en Pannonie vers 316, mort en 397)
                   Les Fresques :
                       A gauche, l'agonie du Christ au Mont des Oliviers
                       A droite la résurrection du Christ
Dans le Transept
                    Les Fresques : Moïse, Aaron, David, Isaïe
Chapelles Latérales : Rétables, ornements   
                    A droite, rétable, statue de Marie et tableau (Rosaire)
                    A gauche, rétable, statue de St Joseph et tableau (La fuite en Egypte)
 Dans la Nef
                    Face à l'Autel Ste Anne patronne secondaire de l'église,
                    éléments d'un Calvaire : Christ en croix avec Marie et St Jean (Poutre de Gloire?)
La Chaire     
                    Elle provient de l'église St Léger de Chambéry (démolie en 1760)
                    (attribuée à Cuenot)
 
Il resterait des Fresques à découvrir ???
A.Dh.

Sources
Largement : Jeanne Plaisance, dans Autrefois… Chamoux