Le Pont sur le Nant

Version imprimableVersion imprimable

2- Vues du Pont sur le Nant de Montendry

Une grange sous l'ancienne "route" de Montendry.  Photo CCA/A.Dh.Nous abordons ici la partir la plus ancienne du village. On voit de superbes constructions, hélas parfois bien abimées.
En remontant la route de Champlaurent jusqu'au pont sur le Nant de Montendry, ne pas rater le chemin qui prend sur la gauche entre 2 maisons, peu après le parking : c'est l'ancienne route de Montendry, aujourd'hui chemin de promenade toujours accessible.

Lorsqu'on se trouve sur le pont à l'entrée de la route de Champlaurent, le regard hésite, entre les deux vues, également dramatiques, vers le haut et la gorge, vers le bas et le fort dénivelé.
Tout était en place pour alimenter plusieurs établissements : plusieurs moulins, une fabrique hydro-électrique…

La fabrique Allamand

Le vieux moulin, dit "Fabrique de pâtes Allamand" au début du 20e siècle. Photo CCA/C.B.Le bief, sous la "Fabrique Allamand", court jusqu'au parc du château, alimente l'étang, puis activait la roue d'un autre moulin au-delà du parc. Photo CCA/A.Dh.Quand on regarde vers l'aval, vers le château, on voit sur la droite un long bâtiment, auquel est accolée une roue de moulin. Et au pied, une "rigole" d'alimentation - un bief - qui court ensuite vers le château, son étang... et au-delà du parc, vers la scierie.

Le coffrage béant laisse apercevoir la roue du moulin. Photo CCA/A.Dh.Tout comme la scierie (plus tardive), ce bâtiment a appartenu au château : les Archives conservent des devis de travaux d'entretien du 17e siècle. Puis il est passé entre des mains privées. Au début du 20e siècle, il appartenait à la famille Allamand, qui produisait à partir de la farine, des pâtes.

 

les moulins

L'ancien pont qui desservait la route de Champlaurent, et les moulins sous la gorge. Photo CCA/A.Dh.Construction de la Centrale hydro-électrique, au début du 20e siècle. Document CCA/L.J.Du côté de la gorge, on distingue encore la vieille route, qui allait passer sur un pont de moindre envergure que le pont actuel. Elle desservait plusieurs structures.
En effet, au-delà se trouvent un ancien moulin, puis une petite usine hydro-électrique. Ces bâtiments sont privés, l'accès est réservé.

Mais souvenons-nous que c'est là que François Janex et son ami de Villard-Léger installèrent la première centrale électrique, qui fit de Chamoux l'un des tout premiers villages savoyards dotés d'un éclairage électrique, bien avant Chambéry !

Le lavoir

Tout  près du pont, un lavoir nous rappelle combien les travaux du ménage étaient difficiles autrefois : il fallait venir jusqu'aiu lavoir ; et puis, elle n'est pas toujours chaude, l'eau du Nant; et l'été elle peut manquer ! Et pourtant, la construction ou reconstruction des lavoirs équipés, abrités, dans les années 1930, fut un progrès…

Le lavoir est perché au-dessus du Nant, il y fait bien sombre et bien frais... mais ce fut un progrès.. Photo CCA/A.Dh.

Redescendons vers le village, par un passage qui longe la Fabrique Allamand, vers la... rue de la Fabrique Allamand. Nous rejoignons vite la rue Michel Jandet.