Les de Gallis

Version imprimableVersion imprimable

La famille de Gallis ou de Galis ou Degalis…Blason de Galis - Armorial de Foras

Blason : D'or au chevron (brisé?)  de sinople,
accompagné de 3 fleurs de lys de sable.
Cimier : une branche de chêne avec des galles et des  feuilles. (de Foras)
Patentes de noblesse en mai 1600. Devise : ex labore gloria (H. Jougla de Morenas)

Propriétaires nobles
Les nobles De Gallis ne payaient pas la taille.
On voit encore une maison de Gallis au centre de Chamoux, entre l'église et le château. 2 plaques de cheminée semblables, aux armes des Degalis s'y trouvaient ; l'une est visible à la Mairie. (lire son histoire)
Mais la famille de Gallis résidait avant tout à Villardizier.

Les parcelles Degalis sur la Mappe de 1732 :

Degalis Noble                      
1230 1298 1398 1400 1716 1723 1724 1725 1766 1792 1793    
Degalis Noble Antoine                    
1733 1734 1735 1738 1739 1740 1741 1742 1743 1744 1756 1757 1776
1790 1791 1794 1795 1798 1817 1927 2081 2085 2230 2414 1914  
Degalis Noble Louis- Hercule                  
1803 1848 1851 1854 1856 1872 1878 2023 2040 2046 2054 2063 2067
2125 2126                      
Légende:  bâtis terres   V-Dizier  chef-lieu autres            

la maison de Galis, au chef-lieu, tout près du château - Photo A.Dh/CCALa maison-forte de Villardizier, autrefois résidence des Gallis.

 •>
La maison-forte de Villardizier,parcelle 1744
de la Mappe, autrefois résidence des Gallis
(carte postale L.Blanc Montmélian).


<• la maison Gallis,
sous le château, au chef-lieu, rénovée par Marguerite vers 1767:
"elle fait l'objet d'une donation de Julien de Gallis à ses enfants, avec biens et terres"
(de Foras)


Origines

D'où vient la famille de Gallis ? De Foras ignore les origines d'Urbain de Gallis, pourtant assez bien placé socialement pour apparaître sur la liste des Patentes de noblesse de 1600, et pour épouser une demoiselle noble.

Dans la liste de la "Gabelle du Sel" de 1561, qui recense les habitants du bourg de Chamoux, on relève :
    Maitre Claude de GALLES
    Françoise sa femme  
    Loys Amed  Henry  Estienne  Janne  et Aymé ses enfans  
    trois serviteurs et une chambrière

On note la proximité des noms, la particule (pas forcément nobiliaire), et l'aisance de cette famille.
Mais ce Claude de Galles n'est pas dit "noble", ni son épouse, et on ne trouve pas d'Urbain parmi les enfants!

Noblesse et généalogie
Urbain de Gallis de Villardisier, paroisse de Chamoux, obtient ses patentes de noblesse le 15 mai 1600; Gallis, telle est l'orthographe du nom au XVIIe siècle selon de Foras, dont voici l'étude de généalogie (augmentée en se fondant sur les actes des Tabellions) :

      Nble Urbain
de Gallis
épouse Françoise fille de Nble Jean Bonivard et Françoise
de Moux
y
       










Nble Bertrand       Nble Julien de Gallis
teste en 1678

épouse
(1634)
Léonore, fille
de
Nble Antoine Mugnier
    Delle Laurence*
 






   
  Pierre
 avt 1707
Déclaration ancienne noblesse 1661 (de F.)

 
Jeanne
et
Philiberte Déclaration ancienne noblesse 1661 (de F.)

 
Louis mentionné Preuves noblesse 1723 Antoine (1)
id. 1723
épouse Anne Renaud (ou Reynaud)
Claude
 avt 1707
 
Bertrand
(divers actes succession 1707)

 
Jean-
François
Preuves 1723
épouse en 1744 Nble Antonia Sibille (ou Cécile) de Veillet
†   1773
   
       

 


        Antoine (2) né en 1750 à Chamoux
† 1783

épouse Anne-Charlotte Mathieu-Descombes (fille de F. Mathieu-Descombes, avocat au Parlement de Grenoble
Louis-Hercule avocat au Sénat de S 
† 1746
épouse en 1724 Hélène Roger ou Royer (dot)
  Antoine (3)
mentionné
en 1783 (procureur des Communiers de Villardizier)

 
Joseph-Louis
né en 1748 à Chamoux
et
Urbain-Claude  
† 28-5-1775

 
et
Georgia-Christine en 1750
M-Françoise en 1755, M-Madeleine en 1757
       
Julie unique héritière (Pierre-Louis Falquet = son cousin et tuteur)

Marguerite-Xavier
† an X (1802)
épouse Pierre-Louis-Joseph Falquet à St. Jean de M. en 1750
       

* Mariage double : le frère et la sœur de Gallis épousent la sœur et le frère Mugnier (Delle Laurence se marie au même moment que son frère, avec Nble Pierre, fils du même Nble Antoine Mugnier)

On lira dans Textes à l'appui
quelques actes touchant Antoine (2), Julie, et Marguerite :
Testament et Inventaire après décès d'Antoine Degalis, mars 1783

Et aussi, la rente préparée en août par Antoine (3) Degalis au profit de son frère qui se vouait au sacerdoce
1783 : Degalis prêtre. Titre clérical en faveur de noble Charles-Joseph Degalis

Et une procuration passée entre les Communiers de Villardizier, et Antoine (3) Degalis, chargé de les représenter, y compris dans la négociation des affranchissements.
1783 - Villardizier. Degalis procureur.

Mais Antoine (3) de Gallis n'en avait pas fini avec les procurations : en décembre, c'est son propre frère qui s'en remettait à lui, en raison de son état.
1783 - Frères Degalis

2013-2015-2016 . Recherche et transcription A.Dh