Patrimoine

Version imprimableVersion imprimable

Blotti contre le  Massif des Hurtières, dernier relief du Belledonne, face à la plaine autrefois marécageuse du Gelon, Chamoux a toujours été un lieu de passage, siège de fief, puis chef-lieu de canton. Des vestiges subsistent: routes, châteaux et maisons fortes, une église sans son prieuré, les restes de petites industries…

Mais Chamoux, c'est aussi un bourg installé sur une "bugne" de terre, au débouché d'un "nant" tumultueux, qui lui a apporté le pire - une catastrophe - et le meilleur : l'énergie que les hommes ont su utiliser pour produire l'électricité, ou faire tourner des moulins… C'est également, depuis l'endiguement du Gelon, un village paisible, à portée des grandes lignes de communication (autoroutes, voie ferrée…), entre pays de montagne et cultures dans une plaine  généreuse. Bienvenue dans ces pages qui interrogent le passé… pour mieux dessiner l'avenir.
Et puis… (pour l'instant), ces pages ne sont pas l'œuvre d'un historien - mais le travail d'une littéraire, qui aima fort les "romans" médiévaux : puissent ces pages ne pas trop confondre les authentiques turbulents seigneurs et belles duchesses de Savoie du XVe siècle avec les légendaires Ganelon, Lancelot et autre gente Guenièvre du haut moyen-âge ! Et nous nous garderons de toute comparaison avec les héros du "Roman de Renart"…
On pardonnera à ces pages leur nombrilisme : oui, ici, tout tourne autour de Chamoux !

Les pages les plus récentes
1859 : Délibérations du Conseil communal de Chamoux

1806-1933 : Travaux aux toits de l'église, pose de l'horloge
1920-21 : un Monuments aux Morts de 14-18
1791 : Chamoux accepte le legs du curé Durieux pour une école... l'hiver.
1855 : Délibérations du Conseil communal de Chamoux

1854 : Délibérations du Conseil communal de Chamoux