Villard-Dizier

Version imprimableVersion imprimable

Villardizier a eu très longtemps sa chapelle.

La première chapelle de Villardizier - Mappe 1735 ADS

Sur la Mappe de 1732, tout à l'ouest de Villardizier, une parcelle bâtie (rose) près du carrefour nous interroge. (?)

<• la parcelle n° 2116 de la chapelle Saint Jean Baptiste, Saint Jacques et St Antoine
 

 

Villard-Dizier (1882) - ADS

 

 


Sur le cadastre de 1882, à l'entrée est de Villard-Dizier, apparaît la chapelle "de Maître Mamy" (aujourd'hui ruinée à son tour) .

en bleu, la Chapelle de l'Immaculée Conception
à l'est de Villard-Dizier en 1882
•>

 

La Chapelle de Saint Jean Baptiste, Saint Jacques et St Antoine

Cette chapelle qui semble remonter au XIVe siècle, est encore debout en 1775.

En 1783, M° Mollot notaire, dresse l'inventaire après décès de noble Antoine Degalis de Villardizier.
Parmi les titres, il cite "l'extrait d'une fondation de la Chapelle de Villardizier en date du vingt-trois mars mil trois cent quatre-vingt-deux, Rosa notaire": les Degalis furent-ils les ultimes patrons de la chapelle?

En 1609, un compte-rendu de visite de l'évêque rapporte que le recteur Rd Jean Aguetaz (Aguetus) « a exhibé la fondation [de la chapelle de St-Jean-Baptiste, St-Jacques et St-Philippe, située en la même paroisse au village de Villardisier] datée du 23 mars 1382, faite par noble Jean (et ?) Richard Gaillard, reçue par égrège Cl. Armand de Planeise. »
Cependant, un conflit est noté qui sera résolu en faveur des Isard. « Noble Urbain Galliard a donné et remis le droit de présentation à noble Louis Isard, par acte de l'an 1560 reçu par Me Munier, cause d'agréables services, sous le prétexte duquel H. Galliard prétend le droit lui appartenir au préjudice des nobles Isard. » Ces chapelles unies valaient en 1571 un revenu de 80 florins
.
Voir le Compte-rendu de Visite pastorale de 1609

En 1689, "ladite chapelle de Villardizier est en état et suffisamment garnie, tant des ornements qu'habits pour la célébration de la messe,
- il y a une petite cloche, une chasuble de diverses couleurs, un [calice ?], mais il n'y a point de bourse pour les corporaux, l’aube est déchirée comme aussi le Canon, il n'y a point de gradin sur l'autel, et la croix trop petite
."
Dans l'église St Martin, "un autel sous le vocable de St Jean-Baptiste est uni à la chapelle de St Jean-Baptiste, St Jacques et St Philippe située en la même paroisse, au village de Villardizier"
Voir le Compte-rendu de Visite pastorale de 1689

On trouve aux Archives Départementales de Savoie, un acte notarié de 1704 portant nomination du nouveau Recteur : elle recense les divers patrons depuis 2 siècles.
Voir la transcription de l'acte notarié nommant Jacques le Jeune Deglapigny Recteur.

En 1723, dans son testament, Jean-François Degalis lègue la somme de 6 livres annuelles au Recteur de la chapelle "fondée à Villardizier par [ses] aïeux sous le vocable de St Jacques et St Philippe" (à condition qu'il dise une messe anuelle pour le repos de son âme...)
(ADS 2C 2110 F° 222)

Nouvelle nomination en 1778 à la chapelle St Jean-Baptiste - St Jacques - St Antoine à Villard-Dizier. Cette fois, ce sont les revenus qui sont en vedette.
Voir la transcription de l'acte notarié concernant la chapelle.

Mais en 1783 (Inventaire après décès d'Antoine Degalis), on apprend que le défunt possédait dans sa maison "le calice de la chapelle dans son étui" : précaution?
Après une longue période sans visites, et une Révolution, les évêques ont paré au plus pressé, et négligé de visiter les chapelles lors des visites de 1827, 33, 38, 44. En 1850, il semble qu'il n'y ait plus que 2 chapelles rurales (elles existent toujours), à Montranger et aux Berres : rien n'est dit de la chapelle aux 3 saints de Villardizier. En effet, un document de 1863 nous apprend que la chapelle et ses dépendances ont été vendues au titre des Biens nationaux pendant la Révolution : c'en était fini du sanctuaire.

Mais… où était-il situé ?
La Mappe n'est pas très claire, la forme est curieuse, mais le Tabelle-minute de 1729 ne laisse pas de doute: la chapelle de Villardisier était située au Grand Champ, parcelle 2116 (donc, à l'ouest de Villardizier) ; c'était une propriété ecclésiastique, d'une surface de 98 m2


Chapelle de l’Immaculée Conception

En 1878, l'évêque signale : "la Paroisse de Chamoux possède 3 chapelles rurales, [dont]:
- la Chapelle de Villadizier, sous le vocable de l’Immaculée Conception, à 325 mètres d’altitude, bâtie en 1865 par souscription, bénite en 1867 : elle possède un calice acheté en 1871 au prix de175 F couverts par une souscription ; et un ornement blanc
."
Voir le Compte-rendu 1878

On trouve aussi aux Archives diocésaines*, le compte-rendu de l'érection d'un chemin de croix en 1869 :
"L'an mil huit cent soixante-neuf, le six février, ensuite de la délégation de Monseigneur Vibert Évêque de Maurienne par lettre et réponse du 2 9bre 1868, laquelle fait mention de l’induit apostolique à lui accordé sous date du 8 mars 1867, et en vertu duquel il a érigé et institué le Chemin de la Croix à la Chapelle de l’Immaculée Conception de la B. V. Marie, récemment bâtie au village de Villardizier de la paroisse de Chamoux,
Je soussigné déclare m’être transporté à ladite chapelle, et après y avoir célébré le St Sacrifice, avoir béni les quatorze stations, soit les 14 croix en bois surmontant un cadre noir à un filet doré qui contient l’image en papier recouverte d’une vitre ; l’assistance étant nombreuse, ces 14 stations ont pu être  portées par 14 jeunes gens en procession jusqu’au fond ouest du village ; au retour, elles ont été placées symétriquement dans les endroits préparés, en même temps que j’expliquais au peuple le sujet de chaque représentation, et que je fêtais publiquement avec lui pour la première fois l’exercice du chemin de la Croix.
À la fin, j’ai rédigé cet acte de la Cérémonie et appelé deux témoins du village, François Gardet et Louis Girard pour le signer avec moi, lecture faite. L’original restant au presbytère de Chamoux, aux archives de la fabrique ; et la présente copie est destinée à être transmise à l’Évêché de St Jean de Maurienne, pour faire constater de l’authenticité de l’Érection.
Ont signé à l’original : le Curé soussigné, Louis Girard et François Gardet.
      Le Curé de Chamoux

      Borjon "

A.Dh.


Sources bibliographiques et iconographiques

• Mappe 1732 et Tabelle-Minute 1729  : A.D. Savoie (Cadastre général de : Chamoux-sur-Gelon)
• ADS 6E 11827 Mollot 1783 (pour l'inventaire après décès de noble Antoine Degalis)
• Archives du Tabellion d'Aiguebelle (ADS)
• Archives diocésaines St Jean de Maurienne
- Visites pastorales - Fonds Chamoux
• ADS 2 O1


Pour les chercheurs : des ressources à explorer

•  Cadastre général de : Chamoux-sur-Gelon. - Tabelle-minute (Cadastre primitif) de la commune de Chamoux, contenant les noms de tous les propriétaires ; par ordre alphabétique et indiquant, pour chacune des parcelles qui leur appartiennent, le numéro cadastral, le lieu-dit, la nature de culture et la contenance en mesures de Savoie et de Piémont. - Biens de noble Blanc, gouverneur de Miolans ; de noble Bazin ; des chapelles de Montranger, de Villardizier, de Saint-Gras, de Saint-Blaise, de Saint-Sébastien, de Saint-Jean, de Sainte-Catherine, du baron de Châteauneuf ; de la chartreuse de Saint-Hugon ; de la cure du Bettonnet ; de la cure de Chamoux ; de la cure de Villard- d'Héry ; des nobles Pierre et Charles du Villard ; des nobles Antoine et Louis-Hercule Degalis ; des nobles de Livron, Vincent de Lalée, Pierre de Mellarède ; du baron de Montfort ; de l’évêque de Maurienne ; du prieuré de Saint-Rambert ; du prieuré de Saint-Robert ; du marquis de Saint-Michel ; biens indivis entre les communes de Chamoux pour 2/3 et Bourgneuf pour 1/3 ; biens communaux du village de Montranger ; de la commune de Chamoux ; châteauvieux au-dessus de Chamoux ; chapelle de Notre-dame de Grâce. etc. Surface cadastrée de la commune : 3662 J. 112 T. 0P. en mesures de Savoie.
Dates extêmes :     1729 - ...
Cote : C 2494 -
Communicabilité : Non (CD aux ADS) - Cote à consulter: 4Num 250 -   Producteur :Bureau de la Péréquation générale et du cadastre Lieu : Chamoux-sur-Gelon Comm.

Index alphabétique des noms de lieux   (IR303) CHAMOUX – C 62 122 lQ3 292 347.39.1 455 487 579 643.678 17.73 2489 a.2497 2576
Il - (collégiale, prieuré) - C 292 2246 2298 2580
II - (eglise, cure, chapelles) - C 349 2492 2494 2497 2578